Comment faire du référencement naturel un atout pour votre marque ?

29 novembre 2021 – Alexandre Sauzeau

Si votre marque a une présence en ligne, et que vous cherchez comment la faire gagner en notoriété, ou augmenter vos acquisitions, le référencement naturel est probablement un des leviers d’acquisition sur lesquels vous devriez vous pencher.

Le référencement naturel, ou comment vous faire connaître par Google (et les autres moteurs de recherche)

Quand on parle de référencement naturel, ref-nat pour les intimes, on va surtout parler de Google.

Pourquoi ? Tout simplement parce que Google représente à lui seul 90,9 % des requêtes effectuées sur un moteur de recherche dans le monde entier. Bing arrive juste derrière avec 3.9% des requêtes, soit plus de 20 fois moins.

Un monopole titanesque donc, qui a des inconvénients, mais aussi certains avantages, dont nous allons parler aujourd’hui.

Référencement naturel, la définition

Commençons par une petite définition proposée par Olivier Andrieu, gourou français du référencement naturel, sur un de ses sites, definitions-SEO.

Le SEO (Search Engine Optimization), ou référencement naturel, consiste à optimiser un site web afin qu’il obtienne la meilleure visibilité possible dans les résultats naturels des moteurs de recherche tels que Google ou Bing. 3 points doivent être pris en compte : la technique, le rédactionnel et les liens.

Quelques termes techniques

Maintenant que nous savons de quoi on parle, enrichissons notre vocabulaire avec une toute petite liste non-exhaustive de termes utilisés en SEO.

  • SERP : Search Engine Result Page, ou la page des résultats d’une recherche sur Internet.
  • Ancre de lien : Un bout de texte qui vous amènera vers une autre page Web lorsque vous cliquerez dessus.
  • Crawler : Un robot utilisé par les moteurs de recherche pour visiter les sites Internet et les indexer.
  • Backlink : Un lien vers votre site web qui se trouve sur un autre site web.

Vous pouvez bien entendu trouver d’autres définitions liées au référencement naturel sur Definitions-SEO, ou d’autres sites comme jesuisnumerique.fr ou SeoPourTous, ce que nous vous encourageons à faire !

Le SEO en chiffres

Entrons un peu plus dans le vif du sujet avec quelques chiffres intéressants.

  • On estime que 93 % des expériences en ligne ont pour point de départ une recherche.
  • Les moteurs de recherche apportent trois fois plus de trafic que les réseaux sociaux.
  • 82 % des spécialistes en marketing pensent que l’efficacité du référencement naturel grimpe.
  • 70 % des marketeurs considèrent le SEO comme plus efficace que le Pay-Per-Click (SEA).

Vous pouvez trouver d’autres chiffres sur cet article à propos du SEO sur le blog de Semrush.

Contactez nous pour vos besoins en référencement naturel

Les pratiques appréciées… Ou pas !

Le SEO est donc un levier d’acquisition important, bien que souvent sous-estimé.

Beaucoup d’experts considèrent que le référencement naturel est plus efficace pour une marque que les réseaux sociaux ou le référencement payant, il va donc être essentiel de déterminer comment faire du référencement naturel, et comment le faire bien.

Les critères de Google

Google a de nombreux critères qui vont influencer le référencement de votre site. Sauf que ceux-ci ne sont pas publics, et c’est aux utilisateurs, aux experts SEO, de trouver pas à pas ce qui fonctionne et ce qui est important pour la fameuse firme de Mountain View.

Donc, il n’y a pas toujours un consensus sur toutes les méthodes pour avoir un référencement naturel de qualité, mais il y a quand même certains points sur lesquels tous les référenceurs sont d’accord.

Tout d’abord, l’expérience utilisateur est cruciale. Cela englobe de nombreux paramètres, de la qualité de l’interface de votre site à la rapidité de chargement de vos pages, en passant par la lisibilité de celles-ci.

L’ancienneté de votre nom de domaine ou de votre page a aussi une forte incidence, c’est pourquoi il peut être plus difficile de se positionner avec un site récent.

Bien entendu, le contenu proposé doit être original, Google n’apprécie que très peu le plagiat.

Attention tout de même, proposer du contenu venant d’une autre source est accepté, tant que celle-ci est disponible et créditée. 

Enfin, votre site doit être techniquement propre. Cela rejoint un peu l’expérience utilisateur, mais pas seulement. Il faut respecter les normes W3C, avoir un code de bonne qualité, et surtout respecter l’usage de certaines balises pour aider les robots à comprendre vos pages.

Titles, meta descriptions, structures Hn, le SEO a un aspect technique extrêmement important.

Le “Black Hat”

Il y a aussi des pratiques à éviter, celles qui se retrouvent généralement sous le “Black Hat”.

De manière générale, si vous essayez de contourner un peu les problèmes liés au référencement naturel et que vous essayer de gagner du temps avec des pratiques un peu douteuses, vous faites probablement du Black Hat, et si vous vous faites prendre, vous pouvez dire adieu à la première page des résultats, parce que Google ne vous fera aucun cadeau !

seo black hat sosyal

Le contenu caché

Parmi ces pratiques, on peut trouver le contenu caché, qui consiste à écrire du contenu dans le code de la page sans que celui-ci soit visible par l’utilisateur.

Caché derrière une image, ou écrit de la même couleur que le fond, le but est de pouvoir placer des mots-clés sans que ceux-ci soient lus, et ils ne sont donc pas forcément en lien avec le contenu réel de la page.

Le scrapping

Le scraping, ou recyclage de contenu, est lui aussi très mal vu comme mentionné précédemment.

C’est bien entendu plus simple de faire son site en utilisant le contenu produit par d’autres, mais ce n’est pas très fair-play.

Ce genre de raccourcis ne vous fera donc pas gagner de points, bien au contraire.

Les fermes de liens

Enfin, les fermes de liens sont aussi une pratique courante, bien que moins efficace aujourd’hui. Google prend en compte les liens vers votre site. Logiquement si de nombreux autres sites parlent de vous, vous devez savoir de quoi vous parlez, vous avez ce qu’on appelle de l’autorité.

Sauf que des petits malins s’amusent donc à créer plusieurs sites simplement pour renvoyer sur leur site original, simplement dans le but de gonfler leur autorité de domaine de manière artificielle.

Les algorithmes de Google sont mis à jour fréquemment pour contrer ces pratiques déloyales et assurer une chance équitable à tout le monde en SEO, mais ces pratiques n’en sont pour autant pas rares.

Méfiez-vous des experts SEO qui vous promettent des résultats un peu trop faciles, et qui utiliseraient des pratiques qui auraient, à long terme, l’effet inverse de celui attendu.

Un peu de méthodologie SEO

Maintenant que nous avons vu les pratiques à éviter, intéressons-nous à celles à appliquer pour optimiser son référencement naturel et augmenter la notoriété de sa marque.

Les mots-clés

La première chose à faire, c’est choisir des mots-clés.

En effet, vous devez vous demander comment vos utilisateurs potentiels vont effectuer une recherche sur votre moteur favori pour tomber sur votre site.

Prenons un exemple simple, un salon de coiffure à Montpellier. Voici quelques exemples de mots-clés qui pourraient être intéressants.

  • coiffeur
  • salon coiffeur
  • salon coiffure pas cher
  • coiffeur Montpellier
  • coifure Montpellier
  • salon de coiffure Montpellier
  • sallon de coiffeur femme

Avec ces 7 expressions de recherches (parmi les centaines que l’on pourrait utiliser), on peut noter quelques détails.

Premièrement, qu’il y a plusieurs façons de chercher la même chose, avec des synonymes ou des mots proches (Coiffeur, coiffure), avec des associations avec d’autres mots dans le même champ lexical (salon) ou des spécificités (Montpellier, femme, pas cher).

Ensuite, vos utilisateurs peuvent faire des fautes, et ils en font énormément.

Ces mots-clés vont avoir des volumes de recherches différents.

“Coiffeur” a un volume de recherches de 550.000 requêtes sur Google par mois en France, alors que “Coiffeur Montpellier” n’en a que 9.900, vu qu’il est plus précis.

Un autre facteur important est la concurrence présente sur ces mots-clés. Plus de 4 millions de pages utilisent le mot-clé “coiffeur” dans leur contenu, contre seulement 4.300 pour “Coiffeur Montpellier”. Même avec un volume de recherche moins important, celui-ci peut donc être beaucoup plus pertinent pour notre salon de coiffure montpelliérain.

La rédaction Web

Une fois vos mots-clés choisis (un par page d’acquisition), il faut maintenant rédiger du contenu rédactionnel.

Ce contenu doit contenir vos mots-clés, et tourner autour du sujet. Champ lexical, synonymes, c’est le moment de montrer pourquoi vous êtes un expert sur ce mot-clé, pourquoi vous en parlez, et surtout pourquoi Google devrait vous faire confiance et rendre votre site plus populaire.

Votre contenu doit cependant paraître naturel, il ne faut pas sur-optimiser, c’est-à-dire “bourrer” votre mot-clé à tout bout de champ, sans logique. L’utilisateur reste une priorité, et la lecture de vos textes doit être agréable.

Un facteur clé est le nombre de mots. Plus vous pouvez en dire sur un sujet, plus vous montrez à Google que vous êtes digne de sa confiance, et de remonter en première page des résultats sur votre mot-clé. Le strict minimum pour que Google vous accorde la moindre chance de vous positionner est de 300 mots, mais si vous arrivez à en écrire 1500, voir plus, vous augmentez drastiquement vos chances.

referencement naturel redaction web

Les autres optimisations “on page”

Pour finir sur l’optimisation de vos pages pour le référencement naturel, il va falloir s’attaquer aux balises meta, aux attributs “alt” de vos balises d’images et à vos structures de titres.

Les balises meta, notamment title et description, sont des balises à remplir dans le code HTML de votre page, et qui vont définir le titre de votre page, ainsi que sa description. Les deux sont utilisés par les moteurs de recherche et peuvent être affichés sur la SERP.

Les attributs “alt” sont les textes alternatifs de vos images. Pour l’utilisateur, c’est le texte qui apparaîtra à la place de votre image si celle-ci est indisponible. Mais le robot Google qui visite votre site ne voit pas les images quoi qu’il arrive, donc ce texte sert aussi à lui dire à quoi correspond votre image, et si celle-ci correspond à votre mot-clé, vous lui montrez une fois de plus que vous êtes cohérent et pertinent.

La structure de titres, quant à elle, correspond à votre table de contenu. Imaginez que votre page est une rédaction.

Votre titre principal, la balise h1, est unique. Vous n’en avez qu’un  seul par page de manière générale, même si en avoir plusieurs n’a pas forcément d’effets néfastes, ça reste logique !  Bien entendu, chaque page doit en avoir un différent.

Viennent ensuite vos titres balise h2. Ils correspondent à vos grandes parties, et ont un peu moins de poids que le h1.

Ensuite les h3 pour les sous-parties, et ainsi de suite jusqu’à h6.

Votre structure doit être logique et organisée. L’utilisateur doit comprendre de quoi votre page parle rien qu’en lisant les titres, votre plan doit être propre, et le niveau d’importance doit être pertinent. Votre h2 est plus important que votre h3, et ainsi de suite.

Les backlinks

En référencement naturel, les liens vers votre site sont très importants. En effet, Google considère que si d’autres sites redirigent vers le vôtre, ce que vous dites doit être intéressant.

Sauf que suite à de nombreux abus, merci le Black Hat, ce n’est plus exactement aussi simple.

Google attribue désormais une note de confiance, le TrustRank, à chaque site, et tient compte de la thématique des sites qui effectuent les backlinks.

Pour qu’un site puisse vous aider à augmenter votre TrustRank, il faut que le sien soit supérieur au vôtre.

De plus, si un site spécialisé en revêtements de façade fait un lien vers le site de votre salon de coiffure, Google ne va pas trouver ça très pertinent, et risque tout simplement de ne pas tenir compte de ce lien. Les backlinks doivent paraître naturels.

Pour augmenter votre confiance et votre autorité, vous devez donc être plébiscité par d’autres sites dans votre thématique, et ces sites doivent avoir plus d’autorité, un TrustRank, plus élevé.

Dernière chose, et pas des moindre, ces liens vers votre site ne doivent pas avoir l’attribut “nofollow”. Cet attribut signifie à Google de ne pas suivre un lien, donc celui-ci peut toujours vous apporter du trafic, mais il n’aura aucun effet en termes d’autorité.

S’armer de patience

Maintenant que vous avez quelques pistes de travail pour améliorer l’optimisation de votre site pour le référencement naturel, vous pouvez commencer à chercher des mots-clés, et à rédiger du contenu adapté.

Mais le référencement naturel prend du temps, il ne suffit pas d’avoir une page optimisée pour finir sur la première page de Google immédiatement. Cela peut prendre des mois, voire des années en fonction de votre mot-clé et de la concurrence présente sur celui-ci, d’autant plus si votre site manque d’ancienneté et d’autorité.

Le référencement naturel, c’est un travail de longue haleine, mais si vous persévérez et que vous réussissez à vous positionner sur un mot-clé pertinent et qui correspond à votre activité, c’est tout gagné.

Il peut tout de même arriver que vous soyez trop occupé pour vous occuper de votre référencement naturel vous-même, auquel cas… Faites appel à une agence !

Laissez le premier commentaire

Infos pratiques

Nous sommes joignables du lundi au vendredi, de 9h à 18h.

Formulaire de Contact

Besoin d’un renseignement, d’un devis, ou d’un conseil ?

Contact

Besoin d’un renseignement ?

Vous avez déjà une idée précise de ce que vous désirez ? N’hésitez pas à visiter notre générateur de cahiers des charges pour gagner du temps !

Nos Autres Articles

creation de site web prix

23 août 2023

Que contient le prix de la création d’un site Internet ? Explication du coût d’un site web

Le numérique est devenu un  outil incontournable pour les entreprises. Posséder un site web est aujourd’hui bien plus qu’une simple…

Lire cet article
comment choisir une agence de marketing digital adaptee aux besoins de votre entreprise le guide

9 juin 2023

Comment choisir une agence de marketing digital adaptée aux besoins de votre entreprise : Le guide

Dans un paysage numérique en constante évolution, le marketing digital est aujourd’hui devenu essentiel pour la croissance et la visibilité…

Lire cet article
sosyal activateur francenum

22 décembre 2022

Sosyal est activateur FranceNum dans l’Hérault !

Bonne nouvelle pour cette fin d’année, Sosyal fait désormais partie du réseau d’activateurs FranceNum, et vous pouvez dès maintenant nous…

Lire cet article